Solutions globales de packaging pour la Parfumerie et la Cosmétique

Historique

pause-pasive.png

Covit: Origines

bolita.png
1857close.png

Fortià Bofill installe à Torelló la première quincaillerie et plomberie. Il complète les travaux divers de réparation avec la construction d’ustensiles et de pots. Il deviendra rapidement un artisan reconnu.

INBOX-971.jpg

1860close.png

L’essor de l’industrie textile sur la région grâce à la force des courants de la rivière Ter, créa une demande nouvelle et importante en atelier de tourneurs, une activité traditionnelle. Fortiá Bofill inventa les premières férules métalliques pour éviter l’usure et allonger la durée de vie de ces pièces en bois.1860.jpg

1890close.png

Fortiá Bofill construit la première presse avec système de pont pour faciliter les opérations d’emboutissage et de recoupe. Cela représenta un bond très important dans l’efficacité en plus de permettre la régularité dans la production de série. maquina1.jpg

1907close.png

Autre avance décisive: Fortià Bofill achète une presse à volant allemande équipée avec un moteur électrique. Sa transmission est mise à profit pour faire fonctionner la première machine actionnée à pédale pour recouper le bord des férules et le doubler. Cette machine est construite par Fortià Bofill lui-même.

1910close.png

Mort du fondateur. Son fils, Joan devient le responsable principal de ce qui commence à se profiler comme une entreprise. La production s’est concentrée jusqu’à ce moment sur les férules pour l’industrie textile. Cependant, les améliorations de moules, le nouveau processus de filetage par tournure et l’augmentation des machines font que l’atelier soit préparé pour la diversification sur tous les produits s’obtenant par déformation de métal en planche.

1914close.png

La fabrication de férules pour manches d’outils et pour applications similaires commence. Peu après apparaît un produit décisif pour l’expansion de l’entreprise: les culots d’ampoules.casquillos.jpg

1920close.png

A partir de cette année et jusqu’à la Guerre Civile Espagnole, l’entreprise expérimente une évolution très importante. Elle se consolide comme principal fournisseur de culots d’ampoules vitrifiées et de férules sur le marché national. De nouveaux produits commencent à être produits comme des boîtes et couvercles de laiton et aluminium pour les marchés de la parfumerie, des laboratoires, de l’alimentation, du nettoyage, de l’industrie, etc. L’entreprise est leader en technologie de transformation du métal en planche.
niniomaquina.jpg

1927close.png

L’entreprise est enregistrée sous le nom de Vitri Electrométallurgique.

1936close.png

Pendant la guerre, la société est collectivisée et est chargée de fabriquer les balles de fusil mauser. Devant le besoin de poursuivre la fabrication de quelques culots et autres pièces nécessaire pour une vie normale du pays, un nouvel édifice est construit. A la fin de la guerre, les activités normales de l’industrie reprennent sans problème.

1936.jpg

1939close.png

Joan Bofill se retire. Ces années-là se caractérisent par une grande précarité y de très faibles avancées technologiques. L’impossibilité d’importer et la difficulté pour obtenir les matières premières et les produits font que tout soit plus difficile. Une nouvelle gamme de produits est rajoutée : le petit matériel électrique. 1935.jpg

1944close.png

L’entreprise personnelle Vitri Electrométallurgique se transforme en S.A.

1949close.png

La facturation de l’entreprise arrive à 10 millions de pesetas, 60% desquels correspondent aux culots d’ampoule, 22% aux couvercles, 12% aux férules et 6% au matériel électrique. 140 personnes travaillent dans la fabrique.

1950close.png

L’économie espagnole croît lentement mais constamment, tout comme l’entreprise, mais le pays étant isolé depuis 1936, le retard technologique par rapport aux entreprises étrangères est élevé. Débute alors une période de voyages à l’extérieur afin de visiter des entreprises de la concurrente, ainsi que d’importation de machines, avec beaucoup de difficultés au début. estudio.jpg

1956close.png

Une petite installation d’anodisation en vrac est installée pour la coloration de couvercles simples.

1966close.png

Le département élimine du petit matériel électrique beaucoup de pièces compliquées pour lesquelles aucune amélioration de méthodes n’est possible. Ils restent les férules pour outils et quelques pièces du premier groupe. Aucune des deux sont considérées comme des pièces de future. Il existe toutefois un secteur intéressant pour lequel il y a un souhait de perfectionner et promouvoir : les capots de luxe.

1968close.png

Le département élimine les férules textiles pour obsolescence immédiate devant l’apparition des bobines de plastique.

1969close.png

Le département élimine du petit matériel électrique beaucoup de pièces compliquées pour lesquelles aucune amélioration de méthodes n’est possible. Ils restent les férules pour outils et quelques pièces du premier groupe. Aucune des deux sont considérées comme des pièces de future. Il existe toutefois un secteur intéressant pour lequel il y a un souhait de perfectionner et promouvoir : les capots de luxe.

1971close.png

Composants Métalliques s’installe dans un nouvel édifice indépendant situé dans la zone de Torelló connue comme Puigbacó avec un département propre d’anodisation.

1977close.png

Covit, S.A. est constituée comme société indépendante. covit.jpg

Covit: Historique

Les premières activités de Covit remontent jusqu’en 1857. Dans la région de Barcelone, ou se trouve aujourd’hui notre Fabrique, existait un important réseau d’industrie textile pour lequel se fournissaient de petites pièces en métal produites par emboutissage. Cette activité originelle de la société s’est diversifiée pendant plus de cent ans afin de pourvoir différents secteurs : électrique, avec la fabrication de culots vitrifiés pour ampoules et de supports pour culots d’ampoules, alimentaire, avec des couvercles twist off pour la fermeture de pots, ainsi que d’autres applications industrielles comme des coupoles de soupape et des composants d’outillage.
Depuis 1975, Covit est spécialisée Dans la production de composants en aluminium de haute qualité pour les secteurs de la Parfumerie et Cosmétique, lesquels exigent à la fois une grande précision et fonctionnalité, et une qualité esthétique très pointue.
A partir de cette date deux activités industrielles distinctes et essentielles ont été intégrées dans le but de servir ce nouveau marché : notre activité centenaire, l’emboutissage profond d’aluminium, et l’anodisation, un processus électrochimique permettant de donner aux pièces une finition, une résistance et une couleur.
Depuis lors, à force de travail et succès, Covit a construit peu à peu une image sérieuse et de solvabilité technique. Actuellement, nous sommes un collaborateur reconnu et essentiel sur le marché international.
A partir du mois de juillet 2011, Covit a été achetée par Phi Industrial Acquisitions. Los nouveaux dirigeants souhaitent renforcer la position de l’entreprise dans le marché surtout grâce à un nouveau design et une amélioration des équipes technique.